Guide parental

Kiki la petite sorcière

Résumé

Chez Kiki, treize ans, on est sorcière de mère en fille. Mais pour avoir droit à ce titre, il faut subir une épreuve initiatique. Kiki doit quitter les siens pendant un an et leur prouver qu’elle peut vivre en toute indépendance dans une ville de son choix.

Guide parental :

Ce film est un des chefs-d’œuvre du grand maître des studios Ghibli, Hayao Miyazaki, régulièrement sélectionné parmi les meilleurs films contemporains. Le récit, sur la question de l’indépendance des jeunes, suit un personnage attachant qui va faire des rencontres imprévues qui vont l’accompagner dans sa nouvelle vie. Ce conte à l’esthétique indémodable, rempli de valeurs qui inspirent le respect d’autrui, est une parabole sur la puissance de la bienveillance.

Kiki la petite sorcière, pour quel âge ?
Ce film peut convenir à partir de 5 ans. Il pourra être vu dès 4 ans en raison de sa grande délicatesse. Les plus grands apprécieront.

À signaler :
– Violence : Une fille se fait attaquer par des oiseaux.
– Autres : Les personnages se mettent plusieurs fois en danger mais sans jamais véritablement se blesser. Scène d’orage et de tempête.

Activités en lien avec le film

La presse en parle :

LE MONDE : Un joli film d’animation, tableau bienveillant et lucide des apprentissages de l’adolescence.
TELERAMA : Mieux que personne, Miyazaki sait nous faire boire l’air pur, sentir le frémissement des forêts, l’immensité de l’océan (…) D’une grande douceur, plus classiques que Le Voyage de Chihiro ou Le Château dans le ciel, les aventures joliment initiatiques de la petite sorcière raviront les petits.
POSITIF : Miyazaki vise un public jeune pour atteindre le monde entier.